L'hiver est une saison rude. Afin d’éviter la multiplication d'accidents sur la route, une réglementation a été mise en place, l'obligation d’allumer les feux de brouillard.

Dans cet article, nous nous intéressons plus particulièrement aux feux de brouillard arrière. 

Est-ce qu’ils sont vraiment obligatoires? Quand doit-on s’en servir ? Et pourquoi ?

Les feux de brouillard

Lors des  intempéries, la vue du conducteur devient de plus en plus floue. Les feux de brouillard à l’avant de la voiture sont généralement blancs, et ceux de l’arrière sont rouges.

Leur particularité consiste en l’intensité qu’ils dégagent. Ils peuvent parfois gêner le conducteur qui suit.

Leur utilisation est établie par le code de la route dans l’article R416-7.

Feux de brouillard arrière

Ils ne sont allumés que dans deux cas :

  • Présence de brume ;
  • Forte chute de neige.  

Mais cette mesure n’est nullement obligatoire. Si le conducteur rencontre la police ou la gendarmerie, ce dernier n'aura aucune amende ni sanction. 

D’un autre côté, pour ne pas gêner les autres conducteurs, il est interdit de les laisser allumés si la visibilité dépasse les 200 mètres, ou quand il pleut.

Les sanctions

Si les feux de brouillard arrière sont utilisés à tort et à travers, cela représente une infraction. Lors de fortes averses, les feux de brouillard arrière sont totalement interdits.

Il n’en découle aucune sanction sur le permis de conduire ni sur les points qui le composent.

Par contre une amende vous est remise pour utilisation excessive des feux de brouillard. 

Considéré comme étant une contravention de quatrième classe, le montant est fixé à 135 euros. Mais si cette dernière est payée dans les plus bref délai (soit avant 15 jours) le forfait diminue. La même sanction vous sera réservée, en cas d’utilisation des feux de brouillard arrière, alors que vous avez une bonne visibilité. Leur utilisation peut s'avérer très agressive pour l’autre usager.

La voiture doit-elle contenir les feux de brouillard arrière ? 

Après qu’on ait vu que l’utilisation des feux de brouillard n'est pas obligatoire. La question est de savoir si on peut ne pas les avoir sur la voiture ?

Donc oui, ça l'est ! En 1999, le code de la route oblige chaque voiture, autocars et poids lourds en circulation, à être équipé d’au moins un feu de brouillard arrière. 

Et selon l’article 34 du code de la route, si le conducteur ne dispose que d’un seul feu de brouillard arrière, celui-ci doit être disposé à gauche du plan longitudinal médian du véhicule.

Pour résumer, tout véhicule en circulation doit être muni d’au moins un feu de brouillard arrière. Et, il doit obligatoirement être situé à gauche du véhicule.

Aucune loi n’oblige leur utilisation, mais elle les autorise au cours de deux situations seulement. En présence de forte chute de neige et en présence de brume.

Mais, cette dernière punit les utilisateurs en cas d’abus, surtout quand il y a de la pluie.

C’est tout ce que spécifie le code de la route sur les feux de brouillard arrière.

Laissez un commentaire