Pendant les vacances d’été, vous allez être nombreux à prendre la route. La densité de voiture en circulation provoque nécessairement une probabilité d’accident plus élevée. Dans cet article, je vous dis ce que vous devez faire en cas d’accident de la route en voiture.

Gestes préventifs pour d’éventuels risques d’accident de voiture

Avant de chercher à savoir comment réagir après un accident de la route, il est nécessaire d’appréhender cet événement, d’abord en souscrivant à une police d’assurance en mesurant les potentiels risques auxquels vous pouvez être exposés.

Un contrat d’assurance vous permet d’être protégé contre d’éventuels risques d’accident dont vous pouvez être la cause ou bien la victime. La responsabilité civile dans un contrat d’assurance automobile est notamment une garantie qui couvre les dommages involontaires dont vous pouvez éventuellement être la cause.

Il est important de bien vérifier la date d’expiration de son contrat d’assurance, mais surtout, de ne jamais circuler, en aucun cas, sans assurance, cela peut vous coûter de très lourdes sanctions financières, voire pénales surtout en cas d’accident.

Un autre geste préventif à faire, c’est de toujours vérifier que sa roue de secours est en bon état. Certains accidents légers peuvent causer la crevaison de votre pneu, cela peut se régler en deux petites minutes en changeant votre roue. Mais si par malheur votre roue de secours s’avère être en mauvais état ou bien dégonflée, vous serez dans l’obligation de faire appel à un véhicule de remorquage, ce qui est très coûteux, surtout si vous n’êtes pas couvert par votre assurance.

Voir aussi  Avec la récente Hyundai Nexo, l'avenir se dessine-t-il sous la gloire de l'hydrogène ?

Que faire immédiatement après un accident de la circulation ?

triangle signalisationSi vous êtes victime d’un accident de la circulation, vous devez très vite vous ressaisir. Il est évident que le choc subi peut vous mettre dans une situation de panique, cependant, vous devez essayer de garder votre sang froid. Vous ne devez surtout pas vous inquiéter pour les dommages matériels. Vérifiez tout d’abord si vous, ainsi que les passagers qui vous accompagnent, n’avez rien. Si le choc était violent et que vous n’avez pas de blessures apparentes, appelez quand même les services de secours, car dans certains cas, les victimes d’accidents subissent des traumatismes sans s’en rendre compte. Notez bien que s’il y a d’éventuels blessés, il ne faut surtout pas les déplacer, à moins que le fait qu’ils restent dans leur position les expose à un danger encore plus grave, comme le risque du déclenchement d’un incendie.

Ensuite, il faut sécuriser la zone de l’accident, d’abord en mettant vos feux de détresse, puis en sortant votre triangle de sécurité que vous devez poser à au moins 30 mètres de votre véhicule, de sorte à signaler aux véhicules se dirigeant vers votre position la présence d’un obstacle.

Une fois la zone de l’accident sécurisée, essayez de constater les dégâts causés, si votre véhicule est immobilisé, appelez sans tarder un service de dépannage automobile, si les dégâts sont légers et que vous pouvez reprendre la route, assurez-vous quand même qu’il n’y ait pas de fuite d’un quelconque liquide.

Si l’accident en question implique un ou plusieurs autres conducteurs, vous devrez remplir un constat à l’amiable avec eux et songez également à noter l’identité des témoins s’il y en a.

Voir aussi  Vous avez perdu votre permis sur la plage ? Demandez un duplicata !

Que faire après l’accident ?

Après un accident de la circulation, dans le cas où vous n’avez pas de blessures graves ou pas de blessures apparentes, songez quand même à consulter au plus vite un médecin, car comme nous l’avons souligné, il se pourrait que le choc ait causé un traumatisme par exemple et qu’il vaudrait mieux le diagnostiquer.

Dans un délai n’excédant pas à 5 jours, vous devrez contacter votre assureur en ligne ou bien en vous déplaçant vers l’agence afin de lui faire part de votre accident et déposer également votre constat.

Notez bien qu’en cas de dommage matériel, vous ne devez en aucun cas faire réparer votre véhicule avant l’expertise. C’est à l’expert de déterminer la cause et la responsabilité du sinistre, si vous faîtes réparer votre véhicule, vous entraverez donc cette démarche.

Donc, pour récapituler, si vous êtes victime d’un accident, vous devez :

  • Appelez les secours s’il y a des blessés,
  • Assister les blessés et procéder aux premiers secours,
  • Sécuriser la zone de l’accident,
  • Remplir le constat à l’amiable,
  • Contacter votre assureur dans un délai n’excédant pas à 5 jours,
  • Attendre l’expertise automobile et faire réparer votre véhicule.

Vous devez savoir qu’une police d’assurance contient des garanties et des exclusions, vous devez avoir une bonne maîtrise du contenu de votre contrat afin de savoir contre quoi vous êtes protégés ainsi que les risques contre lesquels vous êtes couverts. Vous devez notamment être attentif à l’ensemble des garanties incluses ainsi que des garanties non-incluses, les exclusions, les franchises ainsi qu’aux conditions générales.

Voir aussi  Comment bien réaliser sa déclaration d'accident de voiture ?

Procéder aux réparations

Une fois que votre véhicule a fait l’objet d’une expertise, vous pouvez commencer à réparer votre véhicule, cependant, il faut noter que vous devez garder toutes les factures et autres justificatifs des dépenses relatives aux réparations de votre véhicule.

Vous pouvez demander une copie du PV d’expertise afin de connaître le montant des dédommagements. Si vous estimez que ce montant ne couvre pas vos dépenses de réparation, vous pouvez le contester, cependant, veillez à respecter le délai qui vous sera donné pour contester le PV, autrement, votre requête sera refusée et donc vous ne pourrez pas bénéficier d’une réévaluation du montant accordé.

Les accidents de la route sont des événements à risque aléatoires qui peuvent survenir à tout moment, il est donc utile de bien s’informer sur les éventuels gestes à adopter en cas de leur survenance.

Laissez un commentaire