Vous disposez d’une voiture, qui est malheureusement en panne et qui vous a coûté, au long de ces derniers mois, beaucoup trop de frais de réparation ?

La solution est simple. Il n’est plus question de l’envoyer à la casse sans en tirer aucun bénéfice.

Vous pouvez aujourd’hui la vendre.

A l'ère d’internet, beaucoup de sites vous proposent de faire une estimation de votre véhicule en panne. De ce fait, vous aurez la possibilité d’en tirer un peu d’argent.

Dans cet article, on vous dévoile toutes les démarches à suivre pour y parvenir.

Constat de la panne

Avant toute chose, il est indispensable de détecter l’origine de la panne, afin d’en connaître la source. On dénombre trois types de panne :

  • La panne électronique,
  • La panne électrique,
  • La panne mécanique.

Après l'élaboration d’un diagnostic par le mécanicien, vous pouvez envisager soit de la vendre, soit, de la faire réparer et ensuite la mettre en vente, pour en tirer un meilleur prix. 

Avant de prendre cette décision, il faut comprendre que le coût de la réparation peut ne pas être entièrement à vos frais.

Tout d'abord, si la voiture ne dépasse pas les deux ans, celle-ci est toujours sous garantie du constructeur. Ce qui veut dire qu'il  sera contraint, soit de payer des frais de réparation de la voiture, soit carrément vous en proposer une nouvelle. 

Ensuite, suivant l’assurance que vous avez établie pour votre voiture, cette dernière pourrait couvrir quelques charges liées à la réparation.

Vendre une voiture en panne 

Une voiture en panne peut se présenter sous deux formes :

  • Voiture à l'arrêt,
  • Voiture roulante.

Pour le premier cas, il est impossible de vendre votre véhicule à un particulier. La première solution serait de la vendre à un professionnel

Ce dernier peut acheter votre voiture sans qu’elle n'ait passé de contrôle technique. Il pourra retirer des pièces non endommagées de votre véhicule, et les réutiliser. 

Cette option permettra de vous débarrasser de la voiture en panne, mais en contrepartie d’une modique somme.

Par contre, si vous avez accès à la prime de conversion, une meilleure solution est disponible. Les centres de traitement de Véhicules Hors d'Usage vous demanderont de payer 50 euros pour transporter votre voiture. Mais en contrepartie vous pourrez racheter un véhicule soit auprès des foyers imposables avec un bénéfice de 1000 euros. Soit auprès des foyers non imposables en récupérant jusqu’à 2000 euros.

Dans le cas de véhicule roulant présentant une panne, vous pouvez le vendre pour un particulier et un professionnel. 

Dans le premier cas, un contrôle technique est exigé. Il permettra de classer votre voiture selon la défaillance qu’elle présente. Si la défaillance est majeure, une contre-visite est obligatoire, mais vous pourrez tout de même la vendre dans un délai de deux mois. Mais si la défaillance est critique, la réparation doit être effectuée le jour même.

Les particuliers acceptent rarement de reprendre des véhicules qui nécessitent une contre-visite. Si dans votre cas vous n’envisagez pas de la réparer, une baisse de son prix est obligatoire afin de trouver un acheteur intéressé.

Pour ce qui est de la vente de voiture auprès d’un professionnel, le contrôle technique est facultatif. 

Présentement, les professionnels ajoutent cette fonctionnalité à leur site internet, pour vous faciliter la vente de votre voiture en ligne.

Laissez un commentaire